JOUR 4 – Suède (Stockholm)

Posted on

Gare de Stockholm, enfin ! Après une autre nuit blanche passée parmi le froid et les ronflements, la capitale de Suède nous sourit enfin à 8 heures du matin.

La gare que l’on a failli ne jamais voir, celle de Stockholm Central.

Afin de rejoindre le port de Stockholm pour notre prochain itinéraire, il nous reste 3 kilomètres à parcourir en 8 heures, mais la fatigue accumulée au cours de ces dernières non-nuits et les travaux jonchant la totalité de la ville nous poussent à prendre un taxi pour faire le trajet en moins de temps qu’il n’en faut pour reconnaître la chanson qui retentit dans le véhicule…. Un certain titre de Vanessa Paradis : notre chauffeur s’appellerait-il Joe ? Amusante coïncidence pour des clients français.

La chanson la plus appropriée sur Star FM 101.9

Nous arrivons finalement bien à l’avance au port au bout de quelques stupeurs, et de quelques couronnes pour régler la course, afin d’emprunter la croisière des peuples scandinaves : Viking Line !

C’est pas demain qu’on deviendra viking….

Après l’effort, le réconfort…. Un ferry qui vaut largement de nombreuses croisières, à bord du Mariella qui fut dès sa création le plus gros ferry boat du monde !

Haut de 10 étages, ce navire possède absolument tout à bord : chambres, restaurants, piano-bar, boutiques, salles de jeux, cinémas, boîte de nuit, et même casinos ! Impossible de tout immortaliser sur pellicule tellement l’endroit est vaste.

Le plus gros ferry que nous ayons pris.

Le capitaine du bateau nous offre même le privilège de piloter lentement près des côtes scandinaves pour admirer le spectacle qui défile sous nos yeux ébahis par tant de reliefs caressés par un coucher de soleil qui vient s’effacer dans les sillons de la mer Baltique.

Une vue magnifique qui défile pour nos yeux, Saumon-Purée N°2 pour nos nez et nos bouches.

Nous ne sommes pas seuls à admirer les flancs suédois rocheux, puisque nous faisons la connaissance d’un finlandais qui nous fait l’honneur de nous expliquer l’histoire de chaque coteaux, chaque maison, et de chaque bateau. Il nous narre (en français dans le texte !) également le prodigieux événement du MS Mariella qui en déviant sa route, a sauvé tous les autres passagers d’un autre navire plus modeste, ce qui ajoute un parfum de magie à l’ambiance qui nous entoure.

Cependant, le sommeil commence à nous frapper et nous nous rendons compte que les 14 heures de traversée seront trop courtes pour découvrir l’immensité du vaisseau qui nous transporte. A voir pour plus tard, l’option croisière d’une durée de 40 heures pour le même trajet, qui pourrait permettre de vivre un voyage encore plus souple et onirique, et de tester le fameux sauna scandinave.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *