JOUR 2 – Danemark

Posted on

Après une courte mais douce nuit à Hambourg, puis un petit-déjeuner typiquement allemand, nous nous dirigeons vers notre premier train de la deuxième journée, en direction de la capitale du Danemark, Copenhague.

Apfelstrudel und Schokoladengetränk : sehr gutt !

D’ordinaire, le train Hambourg – Copenhague assure tout le trajet, mais en cette période, la portion ferroviaire danoise, de Rødby à København, est en travaux : un bus vient donc en remplacement…. et ce n’est pas le seul moyen de transport qui diffère du train pour cette journée pleine de surprises !

Installés face-à-face avec des bouteilles d’eau offertes sur la table, nous rattrapons un peu de sommeil dans les grands fauteuils du train taillés à la scandinave : XXL minimum. Gentiment réveillés par les gens de la douane, ces derniers nous demandent d’où nous venons, et où nous allons :

‘ From Bordeaux…. to Tokyo.
WASSSS ?! ‘

L’explication du voyage a de quoi surprendre, surtout sans avion avec le sac sur le dos, mais la plus grosse surprise ne vient pas de nous, mais du trajet que nous sommes en train de faire.

En effet, pour rejoindre Copenhague depuis l’Allemagne, deux solutions s’offrent à nous. Soit nous empruntons la route avec deux ponts reliant Snoghøj à Staurby, puis Nyborg à Halsskof, soit nous traversons la mer en empruntant un ferry de Puttgarden côté Allemand vers Rødby côté Danois. Malheureusement, le côté route ne possède pas de rails et ne permet donc pas de faire traverser un train, et le côté mer ne possède pas de rails non plus…. à moins de faire traverser la frontière en mettant le train en entier dans le ferry ?!

Un train entier dans un ferry : incroyable !

Unique en Europe, le train-ferry traversant le Fehmarn Belt permet aux piétons, motos, autos, camions et train (!) de naviguer entre l’Allemagne et le Danemark en moins de 45 minutes. Quelle surprise de se voir, assis confortablement dans le train, rentrer en gare dans un bateau entre poids lourds et voitures, et traverser la mer en accédant à l’étage supérieur cinq minutes plus tard, avec buffet à volonté disponible à bord…. Je n’aurais jamais cru qu’avec un simple billet de train, nous aurions pris le train, le ferry et le bus sur un seul et même trajet !

Quelle vue depuis le train ! Euh, depuis le ferry !

Malheureusement, cette superbe expérience devrait s’arrêter fin 2019, pour laisser place à un pont ou un tunnel, une liaison sortant moins de l’ordinaire pour des traversées de ce type.

Après notre premier contrôle des passeports, une fois arrivé à Rødby, nous prenons le bus assuré par la Danske StatsBaner (SNCF danoise) qui nous amène à Copenhague, en moins de temps que prévu, tout en partant en avance !

Un appel du Japon depuis le Danemark….

Nous avons donc plus de 4 heures à patienter dans la capitale danoise avant de prendre le train qui nous fera visiter notre 4ème pays en moins de 2 jours, la Suède. Cela nous laisse le temps de visiter quelque peu notre première ville scandinave, et de goûter à des spécialités locales, à manger…. et à boire.

Premier schnaps, offert par le patron : quand faut y aller….

Cette pause a permis également au ciel de se voiler et de s’exprimer à coup de grosses averses : pas de problème pour nous, cette pluie nous permet de tester nos capes de pluie protégeant bonhomme et sac en même temps… Une fois arrivés dans le train pour la Suède direction Stockholm, l’épreuve de la pluie est réussie : rien ni personne n’est mouillé ! Cependant, l’eau n’était pas la réelle épreuve de la journée, mais plutôt le feu….

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *